Les 5B rencontrent Nadia Coste

Dans le cadre du projet Lire et choisir édition 2016/2017, les élèves de 5B ont rencontré Nadia Coste, auteure de littérature jeunesse, le mardi 28 mars 2017.

Venue tardivement à la lecture, Nadia Coste s’est mise à écrire de la fanfiction dérivée de Star Wars pour créer les histoires qu’elle ne trouvait pas dans la littérature existante.

Après avoir écrit « pour essayer » une histoire d’amour, des pièces de théâtre, elle décide de s’atteler à l’écriture d’une histoire dont elle pourrait être fière. C’est ainsi qu’elle consacre une partie des six années qui suivent à écrire la tétralogie Fedeylins . Ensuite elle crée la série les yeux de l’aigle pour sa fille de 8 ans, mélange du club des cinq et des Mystérieuses Cités d’or.
Son fils a aussi le droit à sa série : Space League. Ce dernier n’aimant pas lire mais adorant le foot, Nadia a imaginé un monde dans lequel des enfants doivent gagner des matchs de foot pour être libérés.
Ascenseur pour le futur sélectionné pour le prix des incorruptibles 201/2016 lui permet de rencontrer de nombreux lecteurs.
Ensuite elle écrit La campagne aux trousses, Le premier (à ne pas lire avant 15 ans !), Seuls les alligators vous entendront crier (roman d’horreur entre bayou et vaudou en Nouvelle Orléans), L’empire des auras , L’effet ricochet et son petit dernier sorti en mars 2017 Les élémentaires.

Sa présentation vivante et enjouée a sans aucun doute suscité des envies de lecture chez certains élèves. Une partie de ces romans seront disponibles prochainement au CDI.

Ensuite les élèves ont donné leur avis sur Ascenseur pour le futur. Leurs commentaires ont permis à Nadia Coste :
-  d’expliquer que si les élèves trouvent la fin rapide c’est parce que l’éditeur lui a demandé de raccourcir son histoire avant qu’il puisse être au format d’un mini Syros ;
-  de rappeler la différence entre le réaliste et le réel
-  de justifier son choix de ne pas aller dans le futur que l’on ne connaît pas afin que son histoire puisse être encore lue pendant longtemps.

Grâce aux questions posées par les élèves, nous avons appris :
-  qu’elle mange du chocolat pour trouver l’inspiration ;
-  qu’elle écrit vite : un chapitre par soirée entre 21h et 23h ;
-  qu’elle gagne 0,50€ par exemplaire d’Ascenceur pour le futur vendu ;
-  qu’elle aurait peur de changer son présent en retournant dans le futur ;
-  Les différentes étapes pour faire un livre et la différence entre les « écrivains jardiniers » et les « écrivains architectes » ;
-  Le rôle d’un éditeur ;
-  que la qualité première d’un écrivain doit être la patience ;
-  qu’elle écrit car elle se sait écrivain.

Nadia Coste avait amené une boîte magique contenant des objets pour remonter dans les années 90 : gameboy, disque vinyle, 1ère génération de téléphone portable, cassette audio, cassette vidéo, disquette informatique, pellicule photo, badges et pin’s.

Et si nous devions ne retenir que deux informations de cette jolie rencontre ce seraient :
o quand nous avons un problème, nous devons en parler à une personne de confiance
o La différence entre un pin’s et un badge.